Agrius convolvuli, Le Sphinx du liseron

Sphinx Agrius convolvuli

Sphinx du liseron 

Agrius convolvuli

Son abdomen est annelé de rose, au crépuscule une trompe de 10 cm lui sert à puiser en vol stationnaire au fond des corolles de fleurs, ses  préférées sont le Pétunia, Belle de nuit, le Liseron, le Pélargonium, le Chevrefeuille, le Surphinia, le Datura.

 C'est une espèce tropicale qui migre chaque été en traversant la Méditerranée pour rejoindre l'Europe.

Photo prise au fond d'un laurier, son abri pendant le jour.

Sphinx Agrius convolvuli Agrius convolvuli
Il est remarqué par la grosseur de son corps annelé, son envergure de 10.5cm, ses gros yeux, sa trompe de 10cm et surtout son vol stationnaire à la tombée de la nuit.

Une autre vue pour voir la tête, les antennes et les pattes.

 

sphinx-liseron

Sphinx du Liseron, Agrius convolvuli

Il s'est posé à 22 heure sur les feuilles de mon Laurier puis reparti quelques minutes plus tard, son envergure environ 105mm, sa trompe enroulée au repos 90mm, depuis le bassin méditerranéen il peut remonter vers les pays nordiques, en vol de nuit son rayon d'action se mesure en milliers de kilomètres.

Il semble bien d'après mon courrier qu'il a envahit la France en été 2003, il est signalé jusque dans le nord et en montagne.

Sphinx du liseron

sphinx-liseron-vol

Photo prise avec un Numérique au flash ( 21h15 le 18/08/03), Sphinx Agrius pompant une fleur de  Datura.

chenile Agrius convolvuli

La chenille du Sphinx du Liseron, Le Sphinx à cornes-de-Boeuf, Agrius convolvuli

Photo prise en pleine fuite septembre 2003

chenile Agrius convolvuli

La chenille se nourrit de Liseron sa teinte est brune comme celle ci ou verte, très grosse sa longueur atteint environ 110 mm, des bandes latérales obliques, stigmates noirs, une corne, une tête comportant des stries noires.

Deux générations par an, mai-juin puis aout-septembre, les oeufs sont pondus isolément sur le Liseron ils éclosent à 15 jours, rendue à maturité la chenille s'enterre à faible profondeur pour sa nymphose.

chenile Agrius convolvuli

chenile Agrius convolvuli Une chenille qui vient d'être dérangée, elle s'enroule et ne bouge plus,
 si on la touche elle se détend et gigote d'une manière impressionnante.

 

 

 

chrysalide Agrius convolvuli

La chrysalide du Sphinx du liseron,  longueur 5cm environ

Elle était enterrée sous 3 cm de terre dans une grande loge d'environ 8 cm, son corps ne touchait pas le plafond. Elle passe l'hiver ainsi protégée.

A gauche se distingue le fourreau de la trompe, à droite la partie pointue bouge au moindre contact.  

>Le Sphinx du Liseron, Agrius convolvuli, espèce migratrice traversant la Méditerranée et franchissant les Alpes, en 2003 la canicule a favorisée son installation vers le nord.

Ce papillon fait une brève apparition en été le soir tard à la tombée de la nuit, depuis fin juillet à 22 h, fin août vers 21h ensuite plus tôt jusqu'à octobre, sur le liseron, les pétunias ou une fleur à corolle comme le Datura qui présente une fleur digne de sa taille.

Très gros avec le corps annelé, il se fait remarquer par son vol stationnaire, sa trompe de 10 cm, ses gros yeux..
je l'ai admiré le soir venu, c'est impressionnant.

Relevés de sa présence sur mon abondant courrier en 2003


 Le Sphinx du liseron a été observé en Bretagne et en  Normandie même à Belle-Ile-en-Mer et près des cotes à Roscoff , plus au centre en Anjou, Massif central , dans le Poitou mais aussi sur tout le territoire de la Belgique.

Dans l'Est de la France, Aisne, Vallée de la Marne..

 Cappelle la grande dans le nord du département de l'Aisne, en Savoie ( 73 ) à 1050 mètres, près d'Avoriaz , Haute-Savoie à plus de 900 m, à 1790 m d'altitude en Savoie, Araches les Carroz en Haute Savoie à 1200 mètres, aux Gets altitude 1250 , dans le Jura à 940 métres.


En résumé une présence partout en France et Belgique et probablement bien plus au nord, dans des régions ou les sphinx du liseron et leurs chenilles ne s'observent que  rarement .